Le Grand-Bornand - N°119 - Décembre/Janvier 2016

La maison du tourisme restructurée

Chinaillon et centre du village ont connu de multiples chantiers cet automne. 

Au centre-village la maison du tourisme a été concernée par une réelle restructuration ; maison qui n’avait pas connu de réfection depuis 25 ans.

Ce bâtiment, situé sur la place centrale en face de la mairie et à proximité de l’église, accueille, en plus des services de l’office de tourisme, également l’office municipal des sports et des loisirs, les écoles de ski (alpin et fond) et la société des remontées mécaniques. Il ne répondait plus aux normes d’accessibilité ni d’ergonomie en matière d’accueil du public. Le choix de la municipalité était d’en faire un pôle à la hauteur des ambitions et du positionnement touristique de la station.

La restructuration du bâtiment consiste, grâce à une extension et une modification de l’entrée et de la façade extérieure, à le rendre identifiable par le public, à améliorer les conditions d’accueil des visiteurs et à privilégier des espaces pour la commercialisation des prestataires et notamment des forfaits de remontées mécaniques. A cette occasion, l’accessibilité et la maîtrise de la facture énergétique sont améliorées.

Il s’agissait aussi de permettre à la clientèle d’accéder aux banques d’accueil sur un même niveau. La vente des forfaits de ski se situe désormais dans un espace dédié autorisant un accès indépendant sur une plage horaire étendue.

Ces travaux ont un coût de 948 000€ HT pour lesquels une subvention d’Etat a été sollicitée. L’ouverture de ce bâtiment rénové et adapté était prévue le 15 décembre.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Nous avons reçu un courrier de M. Jean-Claude Rolland, propriétaire d’une résidence secondaire au Grand-Bornand, sur la suppression de la gratuité du forfait ski pour les seniors ; courrier d’abord envoyé au président de la SAEM des remontées mécaniques du Grand-Bornand en date du 13 janvier. M. Rolland souligne qu’il en fait plus un problème de principe que financier et pense qu’il n’est pas le seul à être choqué par cette mesure mesquine.

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous