Livres - N°90 - Février/Mars 2012

Livres

Marco Siffredi, Collection Montagne des éditions Seven Doc, 29 €

Après Lionel Terray et Gaston Rebuffat, Seven Doc sort son troisième coffret livre DVD consacré à Marco Siffredi, snowborder d’exception. Ce coffret permet ainsi de (re)découvrir le film documentaire «Marco, étoile filante» de Bertrand Delapierre en version longue, réalisé en 2005. Le DVD comprend également trois bonus. Le tout est accompagné d’un livret agrémenté d’images ainsi que de témoignages inédits comme celui de Pierre Tardivel, du sociologue David Le Breton ou de Russel Brice, de Mapie Courtois...

Ce coffret marque en quelque sorte les dix ans de la première descente de l’Everest en snowboard par le couloir Norton de Marco Siffredi. Une prouesse jamais renouvelée depuis. Celui qui a été surnommé le petit prince de la glisse, avec sa chevelure parfois blond oxygéné, parfois bleue ou verte, a été comme une étoile filante dans le monde de la montagne.

Mort à 23 ans dans le couloir Horbein sur les pentes de l’Everest en 2002, Siffredi a pu, en quelques années seulement, s’imposer dans sa discipline mais surtout chez les alpinistes. Avec ses copains de cordée il a su construire ses rêves, les réaliser et descendre des couloirs vierges que ce soit dans le massif du Mont-Blanc, au Pérou ou à l’Everest. «L’aventure extrême crée des instants magiques offrant le plus précieux des cadeaux : la passion de vivre.» Jean-Marc Boivin exprime, comme d’autres, ce besoin de se surpasser pour accéder à soi-même et trouver sa liberté. C’est ce qu’a fait Marco Siffredi, têtu, tenace, qui travaillait ses descentes jusqu’à plus soif, se fichait un peu de la notoriété tout en ayant une certaine ambition de réussite avec toujours le sourire aux lèvres et la bonne humeur accrochée au cœur.

 

 

A paraître le 29 février, L’Alpe n° 56, Au bon lait des alpages, collectif, éditions Glénat, 15 €

Boire un verre de lait frais, crémeux et mousseux, dans un chalet d’alpage participe du mythe de la pureté alpestre. Une image forte, évocatrice de santé, qui constituait un but de randonnée pour les touristes de la Belle Epoque et, de nos jours, apporte une valeur ajoutée pour la promotion et la commercialisation du lait de montagne sous toutes ses formes.

Car le lait, c’est aussi le fromage et le chocolat en passant par le beurre et le yaourt, sans oublier le petit-lait, destiné jadis aux cochons mais dont on redécouvre aujourd’hui les vertus pour des cures de remise en forme, voire des produits de beauté. Aliment de base pour les Alpins d’autrefois, riche en symboles, il se prête à de nombreuses légendes et inspire les artistes, depuis les décorations des moules à beurre ou des cuillers à crème jusqu’à des installations de bidons ou des sculptures de fromages... Des voies lactées qui fleurent bon l’herbe et le grand air de l’alpe.

 

Les Trois Mousquetons, de Yann Picq, éditions Glénat, 14,95 €

 

Premier volume des «Tribulations alpines», Les Trois Mosquetons montre la montagne sous une forme loufoque et particulièrement drôle. Parce qu’ils sont quatre comme... les trois Mousquetaires, en un peu moins héroïques, comme les quatre filles du docteur March, en un poil plus frustres, comme les quatre cavaliers de l’Apocalypse, à peine moins hallucinés mais indiscutablement plus foutraques. Ce sont donc quatre montagnards ordinaires parcourant cimes et arêtes à la recherche d’un bonheur embusqué. Que ce soit sur le fil doré d’un pilier, dans les perles argentées d’un ruisseau saisi par le gel ou par les courbes voluptueuses d’une randonneuse croisée sur le chemin...

 

Le Pourri, d’Emmanuel Ostian, éditions Glénat, 15,95 €

 

Professeur retraité et retiré dans ses montagnes après avoir connu une gloire urbaine, Jean Vialat part un beau matin vers sa montagne fétiche, le Pourri. L’Etat, qui sait que ce contestataire présumé est aimé du peuple, dépêche un militaire pour veiller sur sa sécurité. Très vite, le jeune capitaine Efflisch, cornac involontaire de cette course qui le dépasse, va s’attacher au vieux poète. Il tombe en amitié à mesure que le sommet se rapproche et que Jean, retrouvant les fantômes de sa jeunesse, lui parle de la fin. Le Pourri est un conte poétique, une réflexion sur la nostalgie tenant les sentiments en vie. C’est aussi un chemin d’amitié en pente raide où un homme va se trouver, l’autre se perdre, et tous deux gagner la lumière.

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 



Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous