Livres - N°93 - Août/Septembre 2012

Livres

 

Le Parler savoyard, d’Andrée Blanc, éditions De Borée, 6,50 €

Petit recueil de sabaudismes et autres savoyardismes sous la plume d’Andrée Blanc. Parce que le patois savoyard est bien plus qu’un simple dialecte oublié. Il est encore utilisé de nos jours par des expressions restées dans le langage courant ou par des personnes le pratiquant pour faire vivre cette langue. Evolution de l’arpitan, le savoyard est né dans les montagnes et ses accents sont ceux des alpages. Cet ouvrage permet de retrouver et de découvrir ce parler franc et attachant grâce à un lexique intelligent et vivant. L’auteur a un humour certain et ne prétend pas effectuer un tour d’horizon complet des expressions savoyardes. C’est plus comme des souvenirs et une réflexion sur les mots encore employés aujourd’hui qu’Andrée Blanc construit son ouvrage divisé en chapitres allant des bâtisses et environnement aux activités, du corps humain aux animaux. Il y a aussi les proverbes et adages tout comme un chapitre introductif sur l’origine du parler savoyard et donc de l’histoire de la Savoie débutant lorsque la région s’appelait alors Sapaudia...

Native du Faucigny, Andrée Blanc est restée attachée aux coutumes particulières de sa région natale. Issue d’un milieu rural, elle a connu l’époque pas si lointaine où les habitants s’exprimaient en patois, mais aussi en français agrémenté de mots sortis de ce dialecte. Aujourd’hui retraitée, Andrée Blanc est présidente de l’association les Amis de la grande maison qui œuvre dans l’histoire locale, la généalogie et la défense du patrimoine.

 

Dans les Aravis, de Jean-Marc Lamory, collection P’tit crapahut, éditions Glénat, 9,50 €

Dans les Aravis est un topo-guide  regroupant 30 balades et randonnées, classées par difficulté, durée, distance à parcourir et dénivelé. Elles vont d’une heure de marche à près de cinq heures et sont répertoriées par commune pour bien se repérer sur la carte. Le côté pratique est encore intensifié par l’indication de bistrots, de patrimoine religieux et de curiosité historique par exemple à découvrir à proximité de chaque randonnée. Chaque proposition de sortie, sur deux pages, se compose d’une carte indicative du tracé à parcourir, d’informations pratiques et de la description proprement dite de la promenade avec toujours un petit plus comme, pour le lac de Peyre, un exposé sur le bouquetin.

En préambule de cet ouvrage, Jean-Marc Lamory évoque un pays à découvrir en parcourant les différentes communes des Aravis ainsi que leur particularité comme le reblochon et les animaux présents dans ce territoire montagnard. L’auteur met aussi en avant des conseils pour pratiquer la montagne sans prendre de risques inutiles. Ce petit livre est un bon compromis pour connaître les randonnées incontournables mais aussi les plus insolites et méconnues des Aravis, le tout agrémenté de photos pour chacune d’entre elles.

Paraît également, dans la même collection, le P’tit crapahut Autour de Thonon et d’Evian pour, ici aussi, découvrir 30 balades jusqu’à la vallée Verte et Brevon.

 

 

Perdu dans la forê​t de Casimir, de Jean-Charles Vandenabeele, éditions de l’Astronome, édition numérique uniquement à 4 € (edition-astronome.com)

Roman jeunesse (à partir de 8 ans) ce livre de 60 pages conte l’histoire d’une journée avec les copains de l’école de ski du Grand-Bornand et des aventures d’une petite Parisienne, Lucie. Parce que le ski c’est rigolo jusqu’au moment de l’imprévu. Et c’est alors la question : la forêt de Casimir gardera-t-elle son mystère ?

L’auteur, Jean-Charles Vandenabeele, sort également, toujours pour les enfants, une suite où l’on retrouve Lucie et les garçons de son cours de ski dans «Un ange au pont des fées». Cette fois, la petite bande est en balade vers la cascade d’Angon, sur les hauteurs du lac d’Annecy, et de son pont des fées. Celles-ci semblent un brin facétieuses et provoquent des coups de pouce du destin... Pour faire grandir plus vite les petites filles.

 

Val d’Abondance, les Alpes du septentrionl’Alpe n° 57, revue L’Alpe, 15 €

Aux confins de la Haute-Savoie, dans la partie la plus septentrionale des Alpes françaises, la vallée d’Abondance se faufile au cœur du Haut-Chablais. Entre ses verts alpages, ses vaches à lunettes et son riche patrimoine culturel, un massif doté d’une personnalité originale. A l’écart des grandes voies de circulation, le val d’Abondance a toujours cultivé ses différences face à ses grands voisins : le Faucigny et le Genevois. Un enclavement relatif qui a favorisé une forte identité locale dont témoignent un artisanat spécifique, une belle tradition musicale ou encore l’architecture vernaculaire, avec les chalets et fermes doubles, sans oublier son fameux fromage qui bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée.

Les gens de cette alpe septentrionale ont souvent été contraints d’émigrer vers l’Argentine ou d’exercer la contrebande avec le Valais proche. Confrontés aux évolutions touristiques, ils se sont convertis aux sports d’hiver, pour se tourner aujourd’hui vers une image plus familiale et culturelle, autour notamment de l’abbaye au cloître orné de fresques du xve siècle. Entre préservation et développement, identité locale et ouverture au monde, la belle histoire d’une vallée originale.

 

Plaisirs de la pêche en montagne, de Laurent Madelon, éditions Glénat, 19,99 €

La Fédération de pêche est la deuxième plus importante fédération sportive derrière le football et compte 1,5 million de pratiquants. Au cours de ces 192 pages, cet ouvrage allie textes et belles images afin d’attirer les passionnés de cette pêche particulière, celle de montagne, plus exigeante et surtout moins accessible. Ce beau livre se veut un guide pratique et son auteur explique tout autant les conditions physiques, l’alimentation et les vêtements pour pratiquer la montagne que le milieu montagnard (spécificités des races montagne des poissons, le rôle de la météo sur le biotope et sur l’activité pêche par exemple). Truite fario, truite arc-en-ciel, omble chevalier, saumon de fontaine, cristivomer, ombre commun, les principales races sont étudiées, tout comme les parcours qui peuvent se faire en ruisseaux, torrents, rivières, lacs naturels ou lacs de barrages. En approfondissant les techniques de pêche et les atouts des différentes saisons, l’amateur aura alors un tour d’horizon complet de cette pêche particulière.

 

Aravis, les plus belles randon​nées, Catherine et Gilles Lansard, éditions Glénat, 168 pages, 19,99 € 

Sélection de randonnées avec l’ensemble des renseignements pratiques pour partir bien préparés.  Ce guide est ainsi revu pour s’ouvrir à la belle photographie. Il y a toujours quelque chose à  découvrir entre Charvin et pointe Percée, entre forêt et pâturage. Il s’agit de propositions de balades et de randonnées familiales et ouvertes à tous que ce livre permet d’appréhender sur le papier avant de se lancer sur les sentiers. 

 

Agenda Montagne 2​013, éditions Glénat, 9,99 €

Cet indispensable agenda effectue cette année un survol de l’ensemble de la chaîne des Alpes : des cimes slovènes aux villages du Mercantour, des sommets suisses aux parois des Dolomites, du Mont-Blanc aux Ecrins, cette croisière au-dessus des Alpes fera passer l’année à toute vitesse.

Comme pour ses précédentes éditions, cet agenda regorge d’infos pratiques : météo, secours, parcs, presse spécialisée, compagnies et bureaux des guides, refuges, etc. Les informations se veulent le plus complètes possibles pour les adeptes de la montagne.

 

Pierre Mazeaud, l’insoumis, d’Olivier Guillaumont, éditions Guérin, 56 €

Cette première grande biographie de Pierre Mazeaud (signée Olivier Guillaumont) raconte le destin hors du commun d’un homme partagé entre trois passions : le droit, la politique et la montagne.

Préfacé par Reinhold Messner, l’ouvrage, enrichi de 267 photos couleur et noir & blanc, nous plonge dans la vie d’un des plus singuliers personnages de la ve République. Une existence atypique, menée tambour battant, du drame du Frêney au ministère de la Jeunesse et des Sports, d’une carrière de député aux grandes ouvertures dans les Dolomites, du sommet de l’Everest au Conseil Constitutionnel qu’il présidera, devenant ainsi le troisième personnage de l’Etat.

Pour réussir un tel parcours il fallait une passion solidement ancrée et une énergie inaltérable. Il fallait également un caractère que Pierre Mazeaud définit lui-même comme «exécrable», n’hésitant jamais à dire clairement ce qu’il pense, quel que soit son interlocuteur : compagnon de cordée, adversaire comme ami politique, jusqu’au président de la République...

Une franchise associée à une très grande fidélité envers ses amis de toujours, notamment les compagnons de cordée de sa jeunesse.

 

 

La ​Haute-Savoie durant la préhistoire, 40 000-5 000 avant J-C, collectif, éditions du Conseil général, 128 pages, 15 € 

Ce numéro 8 de la collection Culture 74 offre un panorama des occupations humaines les plus lointaines du territoire. Seize chercheurs suisses et français, appartenant à différentes disciplines, se sont attachés à la rédaction de cet ouvrage faisant la part belle aux dernières recherches menées dans le département. De récentes études, notamment dans le cadre géologique et les actions de la dernière glaciation qui ont apporté au territoire sa physionomie actuelle, enrichissent ce contenu scientifique inédit. De plus, des découvertes exceptionnelles, effectuées dans la première moitié du xixe siècle, surprendront le lecteur.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous