Livres - N°120 - Février/Mars 2017

Livres

La beauté des sites naturels 

Asters, le conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie, gère, préserve et améliore la connaissance des milieux naturels haut-savoyards. L’association assure la gestion de neuf réserves naturelles pour une superficie de 22 000 hectares. Ce sont ces espaces que l’artiste Eric Alibert a parcourus durant de nombreux mois. Durant ces escapades il a réalisé sur le vif plusieurs dizaines d’aquarelles des paysages traversés ainsi que des espèces animales et végétales rencontrées. C’est ce travail artistique qui fait l’objet de cet ouvrage unique dont les dessins et aquarelles sont accompagnés de reportages et de textes de Jean-Jacques Fresko sur les enjeux liés à la protection des espaces naturels aujourd’hui.

Cœurs de nature en Haute-Savoie, entre Léman et Mont-Blanc, dessins d’Eric Alibert et textes de Jean-Jacques Fresko, co-édition Asters et l’Agence nature, 39 €

 

 

Dictionnaire 

Dix ans après la parution de sa magistrale version encyclopédique, le Dictionnaire des Alpes fait peau neuve avec une édition de poche mise à jour et non moins augmentée, déclinée en neuf thèmes.

C’est un ouvrage de découverte et de connaissance du monde alpin qui présente et explique les faits, les lieux, les hommes et les activités. Environ 3 000 articles ont été rédigés par plus de deux cents auteurs, chacun expert dans son domaine, et classés selon neuf grandes thématiques : géographie, environnement, territoires, histoire, patrimoines, cultures, activités, loisirs et arts.

Dictionnaire thématique des Alpes, collectif, Glénat éditions, 27€

 

 

Quand la montagne rime avec musique et humour 

Né en 1911, Maurice Baquet a eu deux grandes passions, le violoncelle et la montagne. Facétieux compagnon de cordée de l’alpiniste Gaston Rébuffat, il était aussi l’ami intime de Robert Doisneau qui photographiait ce «professeur de bonheur» dans des mises en scène insolites. De Paris à Chamonix, des planches des salles de spectacles aux dalles de granite, Hervé Bodeau nous livre un texte sensible et drôle qui reprend la partition d’un homme qui se conjuguait à tous les plaisirs. Il suit sa trace sans perdre de vue son histoire, ses rencontres, ses motifs.

Il s’agit ici d’un coffret comprenant un livre, la biographie de Maurice Baquet, ainsi qu’un livret photo.

Maurice Baquet, portrait avec violoncelle d’Hervé Bodeau, éditions Guérin Paulsen, 24,90 €

 

Histoire de glisse 

Les sommets alpins n’ont pas seulement fait fantasmer voyageurs et alpinistes. Car si les montagnes sont destinées à être gravies, toute pente mérite aussi d’être… dévalée. Et pas uniquement à ski. De la schlitte de nos ancêtres bûcherons jusqu’au snowboard d’aujourd’hui, ce numéro de la revue l’Alpe dresse un panorama de la culture glisse. Vous pensiez que le ski avait été «inventé» dans les Alpes au xixe siècle ? Ou que les Scandinaves nous en avaient soufflé l’idée bien avant. Grave erreur. Si l’on en croit le Science Monitor, la pratique de la glisse sur des planches incurvées serait née dans les montagnes de l’Altaï, aux confins de la Chine, de la Mongolie et de la Russie, au point du monde le plus éloigné de tout rivage maritime, il y a plusieurs millénaires. Cette grande saga de l’histoire de la glisse débute ainsi. Un ski d’abord conçu comme objet utilitaire et qui va essaimer sous d’autres formes. Ainsi de la schlitte qui, dans les Vosges, assemble deux skis parallèles et un plateau pour pouvoir descendre les billes de bois depuis les hauts chaumes jusqu’au village par des chemins parfois escarpés. Ou encore la «ramasse», ce mode de déplacement sur neige inventé pour transporter les voyageurs bien avant le Grand Tour et dont on connaît quelques exemples avérés, notamment entre le col du mont Cenis et Lanslebourg, en Savoie. Dès 1581, Montaigne évoquait d’ailleurs les vertigineuses descentes, tout comme l’astronome de Lalande en 1765. Les ancêtres de notre luge qui ravit aujourd’hui les bambins ont connu eux-mêmes nombre de déclinaisons comme le patin à glace, attesté dès le xvie siècle, ou encore le bobsleigh. La fin du dernier millénaire aura enfin donné naissance à toutes les pratiques fun de la glisse ; des loisirs qui ont eux-mêmes généré leur propre écosystème culturel autour de l’idée de la fête et de la liberté, de la musique, des modes de vie et mêmes des expressions artistiques.

L’Alpe 75 : Glisse, la grande aventure, Glénat livres, collectif, 18 €

 

 

Drame en montagne 

C’est l’histoire d’un drame qui a ému la France entière il y a 60 ans, celle de deux alpinistes abandonnés en plein hiver.

Nous sommes à Noël 1956. Pris au piège dans la tempête, François Henry, 23 ans, et Jean Vincendon, 24 ans, se retrouvent seuls, égarés à 4 000 mètres. Après dix jours d’errance et de souffrance, les deux naufragés sont abandonnés dans l’épave d’un hélicoptère qui s’est crashé près d’eux. Leur calvaire a été suivi à la jumelle depuis Chamonix où l’organisation des secours s’enlise dans d’interminables tergiversations. «Le sort s’est foutu de ces mecs !» Ce constat du sauveteur Honoré Bonnet résume parfaitement l’enchaînement implacable des erreurs, des défaillances et des malchances qui ont nourri ce drame majeur de l’alpinisme.

Cette édition illustrée complète le texte d’Yves Ballu paru en 2002. Pour la première fois toutes les images de cet événement fondamental dans l’histoire de la montagne seront présentées, parmi lesquelles de nombreux documents inédits.

Naufrage au mont Blanc l’affaire Vincendon et Henry d’Yves Ballu, éditions Guérin Paulsen, 39,50 €

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 



Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous