Montagne - N°97 - Avril/Mai 2013

Transport par télésiège : faut-il revoir les règles de sécurité ?

 

Quatorze accidents de télésiège ont été recensés cette saison (à l’heure où nous bouclons ces lignes), dont deux mortels. Heureusement, toutes ces chutes n’ont pas eu une issue fatale, mais la majorité ont impliqué des enfants. Ce qui n’a pas manqué de susciter une vive émotion parmi les professionnels de la montagne, personnels des remontées mais aussi encadrants, plusieurs accidents étant survenus alors que les jeunes skieurs évoluaient dans le cadre de cours assurés par des moniteurs diplômés. Deux de ces affaires sont actuellement entre les mains de la justice (Chamonix et Combloux), les parents des bambins concernés souhaitant que toute la lumière soit faite en termes de responsabilités.

Face à l’émoi suscité en pleines vacances de février, Domaines skiables de France (organisme professionnel regroupant 236 opérateurs de remontées mécaniques) a tenu à préciser que la sécurité sur les remontées restait un des fondamentaux des stations. «Les plus jeunes réclament une vigilance particulière, insiste Laurent Reynaud, le délégué général. Leur sécurité est l’affaire de tous et doit faire l’objet d’une attention constante de la part de l’accompagnant, des moniteurs, des parents et des agents d’exploitation.»

Pour rappel, les enfants dont la taille ne dépasse pas 1,25 m ne peuvent être transportés sur un siège que s’ils sont accompagnés au moins par une personne en mesure de leur apporter l’aide nécessaire, notamment pour la manœuvre du garde-corps et le respect des consignes de sécurité. Au maximum deux enfants, dont la taille ne dépasse pas 1,25 m, sont admis de chaque côté de cette personne sans place vide entre eux.

Même si l’usage des télésièges s’est banalisé, les emprunter en toute sécurité impose le respect de quelques règles élémentaires que nous vous rappelons ci-dessous :

– avancer jusqu’à la ligne d’embarquement en respectant le marquage au sol ;

– en  cas de difficulté avec des enfants, ne pas hésiter à demander de l’aide à l’agent du télésiège ;

– prendre ses bâtons dans une main et veiller aux accessoires susceptibles de créer une gêne à l’embarquement (sac à dos placé devant, etc.) ;

– s’asseoir bien au fond du siège ;

– abaisser le garde-corps rapidement, en prêtant attention aux autres passagers, en particulier aux enfants (en les maintenant de la main si besoin) ;

– en cas de mauvais embarquement, ne pas s’agripper, lâcher prise immédiatement avant que le siège ne prenne de la hauteur ;

– une fois embarqué, rester tranquillement calé au fond du siège sans s’agiter ni se retourner, rester attentif aux enfants situés sur le même siège, ne pas relever le garde-corps, ne pas faire balancer le siège.

Photo Michel Hasson


 

Quelques chiffres

La France – domaine skiable le plus équipé au monde – compte 3 600 remontées mécaniques dont 700 télésièges. Elle reste la première destination mondiale du ski devant les Etats-Unis et l’Autriche (55 millions de journées skieurs vendues la saison 2011-2012). Avec 10 millions de passagers transportés chaque jour, lors des périodes de grande affluence, les remontées mécaniques sont comparativement moins accidentogènes que le tramway : moins de 20 accidents graves par an (source ministérielle : Service technique des remontées mécaniques et des transports guidés). Notons que 90% des accidents qui surviennent aujourd’hui sont dus au comportement  de l’usager.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 



Boutique
5 € N°124
Octobre/Novembre 2017

Commander
3.50 € Aravis
N°123
Août/Septembre 2017

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous