Sommaire du journal N°107 - Décembre/Janvier 2014

Chers lecteurs,

Reparlons encore des bouquetins du Bargy... Le préfet de Haute-Savoie, Georges-François Leclerc, partisan de l’abattage total, a mis de l’eau dans son génépi. La raison, toute simple, est que la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, jamais avare de revirements soudains – qui avait semblé favorable à la solution finale du préfet – a finalement demandé que les données scientifiques de l’éradication de la maladie soient prises en compte. Ce qui donne raison au Centre national de la protection de la nature qui s’est prononcé contre l’abattage. Cet avis n’est certes que consultatif mais le Centre national, commission administrative présidée par le ou la ministre chargé de la protection de la nature, est missionné, depuis des dizaines d’années, pour donner son avis au ou à la ministre concerné(e) notamment «sur les moyens propres à préserver et restaurer la diversité de la faune et de la flore sauvage». Difficile de passer outre son avis... Ce qui n’a pas empêché le préfet d’annoncer, le 21 novembre, qu’il n’y aurait pas d’abattage «dans les jours qui viennent». Ce qui laisse sous-entendre qu’il n’a pas totalement renoncé à son projet.

Difficile quand même d’aller contre une ministre, même de gauche, quand on est simple préfet, de surcroît classé à droite.

Toute l’équipe du journal se joint à moi pour vous souhaiter une très belle année 2015.

Claude Fouchier

Revue de web

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :



Boutique
5 € N°122
Juillet/Août 2017

Commander
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous