Sommaire du journal N°110 - Juin/Juillet 2015

Chers lecteurs,

En 24 heures, les 1er et 2 mai, il est tombé l’équivalent d’un mois normal de précipitations en Haute-Savoie. Un déluge qui a fait évidemment beaucoup de dégâts dans les Aravis et a provoqué plusieurs glissements de terrains. Pas de victime heureusement. Cet épisode malheureux est survenu lors de la dernière semaine de vacances scolaires qui s’est terminée le 10 mai alors que les stations de ski étaient fermées. Une semaine «sans» pour les professionnels du tourisme qui se sont réjouis de l’annonce par le gouvernement d’avancer d’une semaine, pour les deux prochaines années, le début des vacances scolaires de printemps. «Désormais, a souligné Michel Giraudy, le président de France Montagnes, nous aurons une vraie saison de printemps. Notre opération “Printemps du ski” sera renforcée.»

Le bilan de la saison a toutefois été correct malgré un début calamiteux en raison du manque de neige. Mais l’abondance de précipitations dès janvier a compensé la pénurie précédente. Seul problème, l’accès aux pistes des vacanciers qui se sont retrouvés bloqués en maints endroits du fait de routes non dégagées et du manque d’équipements, pneus neige ou chaînes, des automobiles.

On semble avoir enfin retrouvé la raison à la préfecture de Haute-Savoie où l’on avait décidé il y a deux ans d’abattre 230 bouquetins dans le massif du Bargy sur un troupeau estimé à quelque 500 têtes. Le bon sens a fini par triompher : on ne doit prélever, ces jours-ci, sans les tuer, en les anésthésiant, une centaine de bouquetins pour les examiner et savoir s’ils sont atteints ou non par la brucellose. Et on éliminera seulement les animaux malades.

Claude Fouchier

Revue de web

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :



Boutique
3.50 € Aravis
N°121
Avril/Mai 2017

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous