Sommaire du journal N°115 - Avril/Mai 2016

Chers lecteurs,

 

L’augmentation de 10 % des taxes locales dévolues à la communauté de communes des Vallées de Thônes apparaît comme spectaculaire. En fait, comme le souligne son président, Gérard Fournier, cela ne représente que 5 euros par habitant. Ce qui n’est pas excessif au regard des services que peut rendre la communauté de communes qui, grâce à cet impôt, renonce à contracter de nouveaux emprunts cette année et peut poursuivre son désendettement. Un seul hic : les charges de personnel qui augmentent de 6 %. C’est une dérive qu’a déjà dénoncée la Cour des comptes : les charges de personnel des collectivités explosent. Et souvent les charges de personnels des communautés de communes augmentent sans que pour autant celles des communes baissent. Les mutualisations souhaitées demandent encore quelques ajustements...

Ce n’est apparemment pas le cas à La Clusaz où la municipalité a décidé de les réduire de 6 %. Ce qui est d’autant plus méritoire que ces charges augmentent mécaniquement en raison des statuts des agents. Une seule solution : ne pas remplacer systématiquement un agent qui part à la retraite.

 

Cela dit, on lira avec intérêt l’interview d’André Perrillat-Amédé, maire du Grand-Bornand et vice-président de la communauté de communes, qui détaille le projet de territoire de la CdC où l’on notera que la liaison inter-stations, qui se traduira par l’interconnexion des domaines skiables des Aravis, est sur les rails. Les premières études sont lancées !

C’est un coup dur pour Manigod : le tribunal administratif de Grenoble a condamné la commune à payer trois millions d’euros (la moitié du budget de la commune !) à la société des Téléskis de la Croix-Fry – qui en réclamait vingt – pour avoir été évincée irrégulièrement au profit de la société Labellemontagne dans la délégation de service public pour le domaine skiable engagée par la commune en 2011. On lira dans ce journal les détails de cette affaire qui n’est apparemment pas finie.

 

On est toujours frappé par la quantité de livres consacrés à la montagne. Aucun paysage naturel n’exerce une telle fascination. Et voici qu’une nouvelle éditrice s’est lancée dans l’aventure. Et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de Catherine Destivelle, la légende de l’escalade, qui vient de créer les Editions du Mont-Blanc. Elle veut sortir un beau livre par an et quatre ou cinq récits traduits de l’étranger comme, par exemple, Coronation Everest, traduit de l’anglais avec pour titre français Les messagers de la couronne. A lire !

 

Claude Fouchier

Revue de web

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :



Boutique
3.50 € Aravis
N°123
Août/Septembre 2017

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous