Sommaire du journal N°128 - Juin-Juillet 2018

Chers lecteurs,

Le projet Lyon-Turin, autrement appelé la Transalpine, a-t-il du plomb dans l’aile ? C’est ce que craignent les élus de la vallée de l’Arve au premier rang desquels Eric Fournier, le maire de Chamonix, qui a signé, en compagnie de 62 grands élus de tous bords politiques, une lettre au président de la République lui rappelant leur attachement à un projet qu’ils jugent indispensable.

Mais la conjoncture politique en Italie vient compliquer la donne : la Ligue du Nord (extrême droite) et le Mouvement 5 étoiles (anti système) qui ont réussi à se mettre d’accord pour former un nouveau gouvernement ont, au moins, une conviction commune, ils sont tous les deux fermement opposés au projet.

Une autre décision, côté français, est aussi inquiétante pour les partisans du projet : le Conseil d’orientation des infrastructures a proposé dans un rapport, remis il y a quelques semaines à la ministre des Transports, de repousser au-delà de 2038 le début des travaux d’aménagement des accès entre Lyon et l’entrée du tunnel à Saint-Jean-de-Maurienne, travaux qui avaient été déclarés d’utilité publique et urgente en 2013...

Pendant ce temps, Federica, surnom donné au tunnelier, piloté par 400 ouvriers, ingénieurs et techniciens, progresse impertubablement sous les montagnes : 23 km déjà creusés sur les 57 prévus à l’achèvement du tunnel en 2030. 

Mais, sans accès, à quoi servira le tunnel ?

Claude Fouchier

Revue de web

Montagne

Aravis

Haute-Savoie

La Clusaz

Le Grand-Bornand

Manigod

Saint-Jean-de-Sixt

Livres

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :


Courrier des lecteurs
Pierre Baugey, habitant du Grand-Bornand, moniteur de ski, ancien conseiller technique et sportif de la Jeunesse et des Sports, ancien conseiller municipal.

Boutique
3.50 € Aravis
N°128
Juin-Juillet 2018

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous