Aravis - N°157 - Avril/Mai 2023

Abattage de bouquetins – La justice donne raison à One Voice

Le 22 février, la cour administrative d’appel de Lyon a estimé que l’abattage de bouquetins, autorisé par le préfet de Haute-Savoie sans dépistage préalable, n’était pas la solution la plus satisfaisante dans la lutte contre la brucellose. Cette décision de justice donne ainsi raison à l’association One Voice qui avait déposé un recours contre l’abattage de bouquetins en 2019 dans le massif du Bargy. Le préfet avait alors autorisé la capture et l’euthanasie de 50 bouquetins atteints de la brucellose et l’abattage indiscriminé de 20 bouquetins en plus.

La juridiction lyonnaise précise : « L’arrêté du préfet de la Haute-Savoie du 3 mai 2019 en tant qu’il autorise, en son article 3, l’abattage indiscriminé de bouquetins des Alpes sans dépistage préalable de leur infection par la brucellose, est illégal. »

Le 8 juillet 2021, le tribunal administratif de Grenoble avait rejeté cette demande de One Voice.

En 2022, de nouveaux abattages ont eu lieu : 61 bouquetins abattus ici aussi d’une façon indiscriminée en octobre. Et là aussi des associations environnementales ont été en justice avec dépôt d’un référé-suspension pour interrompre cette opération d’abattage.

Photo © Gerard Vaglio / Adobe Stock
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Pierre Baugey, habitant du Grand-Bornand, moniteur de ski, ancien conseiller technique et sportif de la Jeunesse et des Sports, ancien conseiller municipal.

Boutique
3.50 € Aravis
N°163
Avril/Mai 2024

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous