Le Grand-Bornand - N°120 - Février/Mars 2017

Histoire du Grand-Bornand – Des noms et des lieux

Président de l’association Histoire du Grand-Bornand, Pierre Baugey vient d’éditer son troisième ouvrage. Le Grand-Bornand au fil du temps relatait l’histoire du village, puis il y eut 50 portraits de personnalités bornandines. Celui qui se dit «passionné par l’histoire de France» est aussi un féru de recherches tant aux Archives départementales et communales que dans les livres. C’est ainsi qu’il s’est rendu compte que l’histoire du Grand-Bornand n’avait été que peu racontée. Et sans doute pas aussi loin que ce que les archives peuvent révéler. «On se rend compte que le début du Grand-Bornand n’a pas été suffisamment traité, confie Pierre Baugey. Comment le secteur s’est peuplé, comment les gens se sont installés et ont créé des hameaux mais aussi qui les a fait venir.»

Le nouvel ouvrage Par monts et par mots relate cette part inconnue de l’histoire locale ; il y est aussi question des premiers noms en 1400 ainsi que de la peste qui tua près des trois quarts des habitants. «Les seigneurs ont alors fait venir de nouveaux habitants, mais beaucoup sont repartis.» Les premières informations sont ainsi données par l’entremise de l’abbaye d’Entremont qui fut créée par les moines d’Abondance. L’on sait alors que les personnes sont venues avec leurs vaches de race dite d’Abondance, «mais aussi avec leur savoir-faire de construction des chalets. On peut considérer que les plus vieux chalets datent de 1645.» Pierre Baugey, aujourd’hui membre correspondant de l’Académie Florimontane, est intarissable sur ces deux années de travail qui l’ont mené sur les chemins des petites et grandes histoires de la vie bornandine, des origines des noms des lieux et des noms patronymiques. «Nous avons pu trouver la signification de 105 sobriquets.»

Deux livres en préparation

Pierre Baugey et son association (qui compte 5 membres) ont en projet l’écriture de deux nouveaux ouvrages. Le premier traitera des Bornandins civils et militaires dans les conflits. Il y sera question de la Révolution, de l’Empire, de la guerre de 1870 ainsi que des conflits du xxe siècle jusqu’à la guerre d’Algérie. Sa sortie est prévue en 2018. Puis ce sera La vie paysanne au Grand-Bornand au xxe siècle.

 

Par monts et par mots de Pierre Baugey et Florence Baugey, 10 €, en vente à la Maison de la presse du Grand-Bornand et de Saint-Jean, à la Librairie des Aravis de Thônes et la Procure d’Annecy. Ou le commander auprès de Pierre Baugey (pierre.baugey@gmail.com) avec frais de port de 4,38 € pour un livre.

 
Commentaires des internautes
payet racine Carole - le 10/08/2022 à 15:03
Bonjour
Je vous remercie vivement pour votre ouvrage qui est complet et si instructif.
je viens depuis mon enfance en vacances à st Jean de six puis au Grand Bornand et adore l'histoire des lieux et l'étymologie des noms. Bravo à vous
LEPILLET Dominique - le 27/02/2023 à 15:40
Bonjour,
J'ai eu l'occasion de fréquenter le Chinaillon, durant quelques mois, fin des années 50, au home d'enfants La Gaudinière avec Monsieur Albin Bastard-Rosset.Je suis à la recherche de photos du chalet (qui à disparu depuis, je crois ).
Pouvez-vous me renseigner à ce sujet.
Avec mes remerciements.
D. Lepillet
Tel: 06 85 11 18 39
AVITABILE Jeanne - le 20/09/2023 à 21:11
Bonjour,
J'ai moi-même séjourné au home "la Gaudinière" lorsque j'étais enfant dans les années 70, je souhaite savoir ce qu'est devenu le chalet et si vous possédez quelques photos, dans mes souvenirs lointains, je me souviens de Jérôme Rosset (fils de Monsieur Albin Bastard-Rosset) qui participait avec nous aux sorties plein air et nature à la mulaterie.
Merci !
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Nous avons reçu un courrier de M. Jean-Claude Rolland, propriétaire d’une résidence secondaire au Grand-Bornand, sur la suppression de la gratuité du forfait ski pour les seniors ; courrier d’abord envoyé au président de la SAEM des remontées mécaniques du Grand-Bornand en date du 13 janvier. M. Rolland souligne qu’il en fait plus un problème de principe que financier et pense qu’il n’est pas le seul à être choqué par cette mesure mesquine.

Boutique
6.50 € N°162
Février/Mars 2024

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous