Sommaire du journal N°89 - Décembre/Janvier 2012

 

Chers lecteurs,

Les communes ont de plus en plus de mal à financer leurs projets car les banques ne prêtent plus. Celles-ci, dans l’obligation d’augmenter leurs fonds propres, préfèrent, en effet, prêter aux entreprises et aux particuliers à qui elles peuvent imposer des taux d’intérêt plus élevés que ceux qu’elles avaient l’habitude de consentir aux collectivités locales. En clair, elles considèrent aujourd’hui que l’aide aux communes n’est plus rentable.

La situation se déblquera peut-être, l’année prochaine, avec la création d’une strucure de financement des collectivités locales portée par la Caisse des Dépôts et la Banque Postale.

En attendant, la plupart des investissements lourds dans les communes sont bloqués. Le premier cas en Haute-Savoie est celui qui touche Saint-Gervais dont la construction d’un pôle éducatif et sportif de 17 millions d’euros devait commencer ces jours-ci. Les banques ayant jeté l’éponge au dernier moment malgré un financement partiel promis de longue date, le projet a dû être abandonné.

Le problème de fond est que les collectivités locales représentent plus de la moitié de l’investissement public en France qui «tire» naturellement la croissance et le développement de l’enploi. 

Claude Fouchier

Dernière minute

Aravis

Haute-Savoie

La Clusaz

Le Grand-Bornand

Manigod

Saint-Jean-de-Sixt

Livres

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous