Sommaire du journal N°143 - Décembre/Janvier 2020

Chers lecteurs,

Ainsi, les remontées mécaniques sont fermées jusqu’à Noël. On lira dans ce journal les protestations de la plupart des acteurs de la montagne. La crainte du gouvernement et des autorités sanitaires était que si l’on permettait l’ouverture des remontées mécaniques à Noël, et l’afflux attendu de milliers de skieurs, on prenait le risque d’une troisième vague de l’épidémie. Les responsables de Domaines skiables de France en sont convenus, souhaitant, en contrepartie du « sacrifice de Noël », que les remontées mécaniques soient ouvertes au moins pour les quatre semaines des vacances d’hiver en févier-mars qui représentent 35% de leur chiffre d’affaires contre 12% à Noël. 

Mais si les remontées mécaniques sont fermées, les stations, elles, sont ouvertes, sans bars ni restaurants certes, à part la vente à emporter. Comme on le lira dans ce journal, « les stations sont contraintes de se réinventer », et sortir du « tout-ski » pour vanter toutes les activités offertes en dehors du ski alpin : ski de randonnée, ski de fond, raquettes, culture, patrimoine, gastronomie, etc. Et les stations rivalisent de propositions séduisantes. Elles comptent aussi, en l’absence prévisible des étrangers, sur les résidents secondaires – bien souvent oubliés ! – pour venir occuper leurs résidences et faire vivre l’économie locale.

Nous avons été contraints d’augmenter de 50 centimes le prix de vente au numéro de notre journal, ce qui ne nous enrichit pas mais nous permet, en partie, de survivre.

Au nom de l’équipe du journal, je vous souhaite une heureuse année 2021 où l’on espère que la pandémie sera vaincue.

Claude Fouchier

Revue de web

Loisirs

Montagne

Aravis

Haute-Savoie

La Clusaz

Le Grand-Bornand

Manigod

Saint-Jean-de-Sixt

Livres

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :


Courrier des lecteurs
Faisant suite à l’ouverture de l’enquête publique concernant la révision partielle du schéma de cohérence territoriale (SCoT) sous l’égide de la Communauté de communes des vallées de Thônes, qui s’est déroulée du 7 décembre au 8 janvier, nous avons reçu un courrier de Madame Catherine Garrigue de Jouars-Pontchartrain (78) et résidente au Grand-Bornand. Il s’agit d’une lettre envoyée à la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne.

Boutique
3.50 € Aravis
N°163
Avril/Mai 2024

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous